1.3.2. Champ L(life) de Burr et lumière immanente

Cette intéraction pourrait se faire par l'intermédiaire du Champ L mis en évidence par le Pr. H.S. Burr et ses collaborateurs. Selon R. et B.Dutheil (ibid-page 58): "Il semble que le champ de Burr réponde assez bien à la définition de champ morphi-que de Sheldrake et à l'idée qu'il existe quelque part un champ originel, qui est reproduit par résonance morphique et aboutit à des formes particulières, propres à chaque espèce animale,végétale ou humaine". Et (page 60) : " Le Champ L préexiste à la naissance de l'individu". Ce champ originel serait l'onde de lumière associée à l'individu.

Et (page 61) : "(...) les chromosomes et donc les molécules d'ADN peuvent utiliser le champ L pour transmettre un projet ou une modification de projet au protoplasme". Et (page 62): "Les travaux de Burr et de ses collaborateurs montrent que le Champ Vital est inhérent à la vie, puisqu'il serait concomitant à l'ovule non fécondé, ce qui montre que le plan organisateur serait le privilège de la femelle".

Voir parag.1.3.3